La Chine exploitent les failles juridiques de la législation française : Menace sur les terres agricoles françaises

Terre-agricole-Allier
Terre agricole Allier

 

La Chine exploitent les failles juridiques de la législation française

Menace sur les terres agricoles françaises

La Dépêche L’exode rural et la détresse du monde paysan en France ? Une aubaine pour les Chinois dont un puissant consortium vient d’acquérir discrètement près d’un millier d’hectares de terres agricoles dans l’Allier. Créé en 1995, Reward group international a vocation à « combler sans cesse les lacunes du marché chinois au moyen de diverses ressources et technologies internationales» et à « développer l’industrie au service de la patrie », peut-on lire sur son site internet.

L’opération foncière sur l’achat des terres agricoles française réalisée légalement par le consortium chinois met en lumière les failles juridiques de la législation française que d’autres investisseurs peuvent naturellement exploiter eux aussi, à grands renforts de capitaux. Dans l’Allier, la transaction s’établirait entre 10 et 12 millions d’euros, soit deux à trois fois le prix du marché à l’hectare. Comment résister au « jackpot » dans un secteur agricole soumis à violente destruction de valeurs ? Le risque est tel de voir le patrimoine foncier national passer lentement mais sûrement sous pavillon étranger qu’une proposition de texte contre l’accaparement des terres agricoles pourrait figurer dans la prochaine loi sur l’agriculture annoncée par Stéphane Travert. CLIC ICI

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*