La présidente de la Suisse, après avoir été insultée, présente des excuses au président chinois

Face aux manifestations des réfugiés tibétains lors de sa visite en Suisse en 1999, le président chinois Jiang Zemin, dit à Madame Dreifuss, présidente de la Confédération Suisse :  » Vous n’avez pas la capacité de gérer ce pays ».

Et Ruth Dreifuss, après avoir reçu cette réflexion insolente, a présenté …  ses excuses.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*