SEZ Grande manifestation à Vinh (Centre Vietnam) le dimanche 17 juin

-Manifestation-dimanche-17-juin
Manifestation-à-Vinh-Centre Vietnam-dimanche-17-juin

https://www.youtube.com/watch?v=_VZHdE45u3E

17/6/2018 – Biểu tình phản đối luật đặc khu, Giáo phận Vinh

SEZ Special Economic Zone

Manifestations monstres au Vietnam depuis le 10 juin contre le projet de loi SEZ

Voir la VIDEO de la manifestation du dimanche 17 juin à Vinh (Centre Vietnam)

Trois zones stratégiques l’Ile de Phu Quôc, Vân Đồn, Bắc Phong Vân déguisées sous le nom Special Economic Zone (SEZ) pour 99 ans sont en réalité des concessions chinoises au Vietnam pour 99 ans,

La Chine a pratiqué le même subterfuge avec la quasi totalité des pays d’Afrique et a bien réussi à les piéger. Les Africains déjà pauvres, deviennent encore plus pauvres à cause du pillage de la Chine et son immigration.

En Asie, la SEZ Sihanoukville a été réalisée. Et le piège  » dettes contre les territoires  » fonctionne à merveille avec le concours des politiciens cambodgiens bien arrosés par la Chine. Les  » travailleurs chinois  » inondent Sihanouk Ville, les Cambodgiens ne profitent pas du tout de cette zone économique spéciale et obligé de se transformer en employés dociles des Chinois. Le Siri Lanka est tombé aussi dans le piège de  » dettes contre territoires « . En Malaisie, le même piège. Le nouveau Premier ministre de la Malaisie vient de dénoncer (http://chinahegemony.com/obor-sez-president-of-malaysia-denounces-chinas-trap-for-his-country/ ) et décide de reconsidérer ce qu’a fait son prédécesseur.

Au Vietnam, la Chine a occupé les meilleures zones économiques transformées en concessions chinoises (SEZ), a occupé avec mort d’hommes des îles gorgées de pétrole appartenant au Vietnam dans la mer Méridionale. Elle y construisent des bases militaires avec pistes d’atterrissages. Maintenant elle veut encore 3 zones sensibles pour la sécurité du Vietnam et celle de la Mer Méridionale l’Ile de Phu Quôc, Vân Đồn, Bắc Phong Vân . Spécialement, de l’ile de Phu Quôc, la Chine contrôle l’entrée de l’Océan Indien.

 » Il y a plusieurs centaines d’infiltrés chinois dans l’appareil d’Etat vietnamien « . C’est ce que le Général Trương Giang Long, directeur de l’Institut National de la Police Vietnamienne a révélé publiquement dans un document Video publié sur Internet http://chinahegemony.com/la-5e-colonne-chinoise-est-deja-dans-lappareil-de-letat-vietnamien/

Aussitôt après la publication de cette Video, il a été destitué. Jusqu’à ce jour, on ne connaît pas le sort de ce général. Pour cette raison, malgré le soulèvement populaire contre le projet de concessions chinoises, il est fort probable que le projet de loi sera voté quand même en octobre

En plus, sous le régime communiste, le Bureau politique a le pouvoir suprême. Le gouvernement et le parlement exécutent les ordres du Parti communiste (Bureau politique). Le candidat à la députation doit obligatoirement être désigné par le Bureau politique.

Ainsi, la présidente du parlement, Madame Nguyễn Thị Kim Ngân a déclaré publiquement, avant le déferlement de la vague de manifestations dans tout le pays  » Le Bureau politique a approuvé le projet de loi sur les Zones Economiques Spéciales de Phu Quôc, Vân Đồn, Bắc Phong Vân, donc, il n’y a pas de raison que cette loi ne soit pas votée par le parlement  » Les réseaux sociaux viennent d’annoncer que la présidente du parlement, Madame Nguyễn Thị Kim Ngân a fait acheter plus de 500 d’énormes lots de terrain à l’île de Phu Quôc par sa nièce.

NĐN

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*