Un Américain, détenu à Saigon, accusé d’avoir voulu renverser le régime du Vietnam

michael-nguyen
michael nguyen

Un Américain, accusé d’avoir voulu renverser le régime du Vietnam, est détenu à Saigon

Le Figaro.fr avec AFP  le 03/08/2018. Américain arrêté au Vietnam. Un Américain d’origine vietnamienne a été arrêté début juillet au Vietnam, accusé par le régime d’avoir voulu renverser le gouvernement, selon sa famille et une élue républicaine au Congrès américain. Il s’agit du second citoyen américain, arrêté pour des raisons politiques ces dernières semaines dans le pays communiste qui ne cesse de durcir sa répression.
Michael Nguyen, 54 ans, père de quatre enfants, est incarcéré dans une prison d’Ho Chi Minh-ville, d’après des informations du consulat américain obtenues par sa famille. Il a été arrêté le 7 juillet alors qu’il voyageait dans le sud du Vietnam en compagnie de trois militants vietnamiens, a relaté à l’AFP un de ses amis, Le My Hanh. Il n’était impliqué dans aucune activité politique, d’après son beau-frère Mark Roberts.
Mimi Walters, élue républicaine à la Chambre des représentants du Congrès américain, a confirmé son arrestation dans un communiqué, indiquant qu’elle tentait d’obtenir sa libération. Michael Nguyen s’est installé aux États-Unis à la fin de la guerre du Vietnam en 1975, fuyant comme des milliers de réfugiés le gouvernement communiste qui venait de prendre le contrôle du pays.
En juin, un autre citoyen américain, Will Nguyen, diplômé de la prestigieuse université de Yale, avait été arrêté dans le pays pour « atteinte à l’ordre public » après s’être joint à des manifestations contre un projet de loi controversé créant des zones économiques spéciales. Will Nguyen a été expulsé le mois dernier vers les Etats-Unis. Le gouvernement vietnamien emprisonne régulièrement des avocats, des militants et des journalistes jugés trop critiques envers le régime et la répression s’est accentuée depuis les dernières élections législatives de 2016.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*