Catastrophe climatique dans le delta du Mékong : Réfugiés climatiques

delta-du-mekong
delta_du_mekong

La Tribune ÷ The conversation Version anglaise : Version vietnamienne

Catastrophe climatique dans le delta du Mékong :

Réfugiés climatiques

Le delta du Mékong vietnamien est l’une des régions les plus productives sur le plan agricole et revêt une importance mondiale pour ses exportations de riz, de crevettes et de fruits. Les 18 millions d’habitants de ce delta de basse altitude sont aussi parmi les plus vulnérables au changement climatique. Au cours des dix dernières années, environ 1,7 million de personnes ont émigré de ces vastes étendues de champs, de rivières et de canaux, alors que 700 000 seulement y sont arrivées.

Au niveau mondial, la migration vers les zones urbaines reste toujours aussi élevée : une personne sur 200 déménage des zones rurales pour aller vers la ville chaque année. Dans ce contexte, c’est difficile d’attribuer avec certitude la migration à des causes individuelles, notamment parce qu’il peut être compliqué de trouver des personnes qui ont quitté une région et de leur demander pourquoi elles sont parties, et parce que chaque contexte local est unique. Mais le taux de migration net depuis les provinces du delta du Mékong est plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale, et même plus élevé dans les zones les plus vulnérables au climat. Cela signifie qu’il y a quelque chose d’autre – probablement lié au climat – qui se passe ici.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.