Bannière ” Bienvenue aux Philippines, province de la Chine ” sur les ponts et artères urbaines de Manille

Chào-mừng đến-Phi-Luật-Tân, một-tỉnh-của-Trung-quốc
Bannière " Bienvenue aux Philippines, province de la Chine

Bannière ” Bienvenue aux Philippines, province de la Chine ” sur les ponts et artères urbaines de Manille

D’après Reuter du 13 juillet 2018, Accrochées à différents ponts de Manille, à différentes artères urbaines, des bannières en bâche rouge mentionnant “Bienvenue aux Philippines, province de Chine” en anglais et en chinois, suscitent émotions et étonnements.

Retiré par la municipalité, ce message survient en plein différend territorial entre les Philippines et la Chine. Cet événement se produit au moment où la Chine ne cesse de renforcer sa présence militaire dans l’archipel philippin. L’opinion réclame du président Rodrigo Duterte, qui obéit trop à la Chine, une “méthode plus affirmée dans la protection des droits nationaux en mer”.

Notons que la La Cour permanente d’arbitrage de La Haye a donné raison aux Philippines contre la Chine dans le contentieux qui les oppose en Mer de Chine, mardi 12 juillet 2016. ” Le tribunal estime que la Chine a violé les droits souverains des Philippines dans sa zone économique exclusive “, à savoir un espace jusqu’à 200 milles marins sur lequel un Etat exerce des droits souverains”.

La Chine déclare aussitôt qu’elle n'”accepte pas, ni ne reconnaît” l’arbitrage de la CPA sur la procédure lancée par Manille et elle a affirme que la CPA n’a pas compétence, qu’elle ne tiendra aucun compte de ce verdict.

Et peu de temps après, Rodrigo Duterte le nouveau président des Philipines déclare : ” “Les Philippines sont prêtes à partager avec Pékin les ressources naturelles des zones disputées de la mer de Chine méridionale” et ne demandent plus à la Chine de rendre leurs îles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.