Le fauve est à vos portes. La destruction de l’Occident est en marche

Inconscience suicidaire de l’Occident

Ouvrez vos yeux : le fauve est devant vous qui s’approche à pas de velours dans votre direction. Et cette bête féroce qui veut vous dévorer a été créé par l’aveuglement et la cupidité de nos dirigeants.
Regardez-vous : objets personnels, vêtements, chaussures, téléphone portable, ceinture, portefeuille, lunettes, briquet, chapeau, etc.; autour de vous : nourriture, jouets d’enfant, TV, radio, électroménagers éclairages…; un peu plus loin encore : machines agricoles, de travaux publics, de chantiers en tous genres, tout est  » Made in China « .
Parcourez les quotidiens : usines fermées, exportations raréfiées, tout annonce en Occident la perspective de pays dévastés par le chômage, le déficit.
Cet avenir sombre, infligé à vous, à vos enfants et petits-enfants, la Chine vous l’a déjà bien préparé depuis plus d’une décennie. Sa puissance économique créée par l’Occident avec l’afflux des capitaux, des transferts de technologies, a déclenché la phase finale de l’anéantissement des forces vives occidentales. Ce qu’elle a déjà fait avec succès dans la quasi-totalité des pays d’Afrique et dans des pays faibles de l’Asie comme le Vietnam, le Cambodge le Laos, la Thaïlande.
Chaque dollar, chaque euro, chaque franc, chaque livre, chaque couronne… que vous dépensez pour acheter chinois contribue à la chute de notre civilisation, précipite chacun de nos pays sous le joug de la Chine.
Car sur la marché mondial, la Chine ne se contente pas de pratiquer la concurrence, elle veut détruire, broyer, anéantir tous les concurrents : son but est d’asservir la planète entière. L’Empire du Milieu utilise les lois démocratiques occidentales pour détruire l’Occident. La Chine se moque des lois, des règles, même les lois reconnues par elle, lorsqu’elles ne la servent pas. Paradoxalement elle les fait respecter à la lettre lorsque celles-ci l’arrangent. Une des preuves flagrantes : lors des différends sur l’appartenance des gisements pétroliers offshore entre la Chine et les Philippines, le tribunal d’arbitrage de La Haye, reconnu par la Chine, a donné raison aux Philippines. La Chine a déclaré aussitôt qu’elle ne reconnaissait ni ce verdict, ni ce tribunal.
N’ignorant pas cette évidence, que font les dirigeants occidentaux jusqu’à ce jour ? Ils ne cessent de tresser la corde qui servira à les pendre.
Il est temps que les dirigeants occidentaux rompent avec cette inconscience suicidaire qui revient à fermer les yeux sur une réalité connue de tous.
C’est cette dangereuse indifférence face à ce gigantesque fléau déjà à nos portes qui nous incite, via <chinahegemony.com>, à nous donner la tâche de lanceur d’alerte, par voie de revue de presse et par la collecte de documents comme de témoignages souvent accablants sur le sujet.
Nguyễn Đình Nhân

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*