Chinese dumping forces Western world into bankruptcy (bottom of this page) – La Chine détruit l’Occident par le Dumping en toute légalité. Capitalisme d’Etat contre Capitalisme privé (bas de la page)

Trung cộng lập « Quốc gia Kinh  » cách Paris 30 km. và tuyên bố : nước An Nam thuộc Tàu gồm dân tộc Kinh, tức là nước Việt Nam bây giờ. Phải trở lại Trung quốc !

Un Etat chinois dans l’Etat français à Bussy Saint Georges à 30km de Paris

Photo : Le Maire Yann Dubosc portant le drapeau chinois dont la calligraphie signifie Etat ou Nation

Un Etat chinois dans l’Etat français à 30 km de Paris à Bussy Saint Georges

 

Photo : Le Maire de Bussy Saint Georges Yann Dubosc et ses adjoints s’alignent devant les représentant de la Chine populaire avec, dans leurs bras, chacun un drapeau chinois qui couvre l’écharpe tricolore

Les camera de surveillance Made in China espionnent les Etats Unis

Révèlements du général de de la Police Trương Giang Long

« De centaines d’infiltrés chinois dans l’appareil de l’Etat vietnamien »

Chasseurs de tête sur LinkedIn : Espions chinois déguisés Click ICI

Instituts Confucius : Cheval de Troie chinois pour espionnage Click ICI

________________

Chinese dumping forces Western world into bankruptcy

State capitalism against private capitalism: China plans to afford in a short time, a Western world bankruptcy. By what means? Dumping.

(Version française plus bas)

 Dumping is an unfair competition, an exclusionary competition, a kind of predatory pricing by means of selling a product at a loss, at a price below cost price, for purpose of irrevocably ruining and annihilating competitors.

In order to prevent this unfair competition, Westerners have adopted the anti-dumping laws.

These laws are applied only to Westerners and ignored, legally, by China, which is itself a trading partner of Western countries.

In fact, on China’s side, the commercial company is the Chinese state itself. That state’s enterprise is given an unlimited budget and can legally dump in the West because the anti-dumping laws do not apply to China.

On the Western side, the law prohibits states from acting as a commercial company and forbids them to assist their enterprises. They must enforce the anti-dumping law.

The inequality is striking – and on top of that, in front of the lack of solidarity between Western countries, China pushes its cynicism as far as « denouncing » – on December 3, 2013, before a commission of the WTO – the application of the anti-dumping law by the United States.

In view of this boundless state capitalism and the exclusivity of China’s dumping, even all the Western companies put together could never hold out against this gigantic financial power. Westerners are in a state of powerlessness comparable to that of a population trapped in an earthquake.

Chinese dumping has already wreaked havoc on several major economic powers of the western world. The most spectacular are the Bombardier, Alstom and Airbus businesses. For instance, Canada no longer orders trains from Bombardier, a Canadian company, but buys its trains from China. Recently, Canada paid $ 60 million to China instead of $ 103 million to Bombardier for the same products. Similarly, due to Chinese dumping, the important French company Alstom, which specialized in the transportation sector, mainly railway (trains, trams and metros) as well as the electric turbines sectors, is to merge with Siemens Mobility, a large German company.

It is time for Western leaders to break with this suicidal indifference, and stop turning a blind eye to a reality with which we are all too familiar.

This very dangerous apathy for this serious plague already at our doorsteps has urged us to act as whistleblowers. Thanks to chinahegemony.com, we will showcase overwhelming press reviews, pertaining documents and overwhelming testimonies on the matter.

Le us point out that we are not against the Chinese people, who will itself suffer the consequences of the hegemonic and genocidal dream of their leaders. The fate of those people is similar to that of the German and Japanese peoples, victims of the totalitarian madness of Hitler and the Japanese militarist dictatorship.

Nhan NGUYEN DINH

 

LANCEUR D’ALERTE SUR LA DESTRUCTION, VIA LE DUMPING, DE L’OCCIDENT PAR LA CHINE 

La Chine compte s’offrir dans peu de temps, sans aucun coup de feu, un Occident en état de faillite. Et par quel moyen ? Le dumping ! 

Le dumping est la concurrence déloyale, la concurrence d’exclusion, par la vente à perte d’un produit à un prix inférieur au prix de revient dans l’objectif de ruiner et d’anéantir définitivement les concurrents.

Afin de prévenir cette concurrence déloyale, les Occidentaux se sont dotés de la loi antidumping.

Cette loi est appliquée uniquement aux Occidentaux et ignorée, en toute légalité, par l’Etat chinois qui est lui-même partenaire commercial des Occidentaux. 

En effet, du côté chinois, l’entreprise commerciale est l’Etat chinois lui-même, avec son budget sans restriction. La Chine peut faire du dumping en Occident en toute légalité car la loi anti-dumping ne la concerne pas. 

Du côté occidental, la loi interdit aux Etats d’agir comme une entreprise commerciale et leur interdit d’apporter leur aide à leurs entreprises. Ils doivent respecter la loi antidumping.

L’inégalité est frappante, et par-dessus le marché, devant le manque de solidarité entre les pays occidentaux, la Chine pousse son cynisme jusqu’à  » dénoncer « , le 3 décembre 2013, devant une commission de l’OMC, l’application par les États-Unis de la loi antidumping contre elle.

Face à ce capitalisme d’état sans limite et  au droit exclusif au dumping de la Chine, même toutes les entreprises de l’Occident réunies ne pourraient jamais résister. Les Occidentaux sont dans un état d’impuissance comparable à celui d’une population piégée dans un tremblement terre. 

Le dumping chinois a déjà fait des dégâts chez certaines grandes puissances économiques du monde occidental. Les plus spectaculaires sont les affaires Bombardier, Alstom, Airbus. Ainsi, l’Etat canadien ne passe plus les commandes de trains chez Bombardier, une entreprise canadienne, mais achète ses trains en Chine à laquelle il vient de passer une commande de 60 millions de dollars pour des produits qu’il aurait payé 103 millions à Bombardier. De même, à cause du dumping chinois, pour contrer les prix cassés pratiqués par la Chine, la société française Alstom, spécialisée dans les secteurs des transports principalement ferroviaires (trains, tramways et métros) et des turbines électriques, doit fusionner avec Siemens Mobility, une grande société allemande.

Il va sans dire que nous ne mettons en cause ni le libre échange ni la priorité au mieux offrant dans les appels d’offres, mais ces deux principes ne peuvent s’appliquer qu’avec des protagonistes respectant les mêmes règles de la concurrence loyale, ce qui n’est nullement le cas de la Chine.

Il est temps que les dirigeants occidentaux rompent avec cette indifférence suicidaire qui revient à fermer les yeux sur une réalité connue de tous.

C’est cette dangereuse inconscience de l’Occident face à ce gigantesque fléau déjà à nos portes qui nous incite, avec notre blog china hegemony à nous donner la tâche de lanceur d’alerte, par voie de revue de presse et par la collecte de documents comme de témoignages souvent accablants sur le danger qui nous guette.

Soulignons que nous ne visons pas ici le peuple chinois qui subira lui-même les conséquences du rêve hégémonique et génocidaire de ses dirigeants, dont le sort est semblable à celui des peuples allemand et japonais, victimes de la folie totalitaire de Hitler et de la dictature militariste japonaise.

Nguyễn Đình Nhân

Voir les révélations d’un général de la police vietnamienne sur la 5e colonne chinoise dans l’appareil de l’état du régime vietnamien.