Deux bâtiments de guerre US dans la mer Méridionnale : Malgré le verdict de La Haye qui lui donne tort, la Chine veut toujours s’emparer de la Mer Médirionale

Bâtment-de-guerre-US-dans-la-Mer-Méridionale
Bâtment-de-guerre-US-dans-la-Mer-Méridionale

Deux bâtiments de guerre US dans la Mer Méridionale

Malgré le verdict de La Haye qui lui donne tort, la Chine veut s’emparer de la Mer Médirionale

Sputnik18:25 27.05.201 Le ministère chinois de la Défense a accusé les États-Unis d’avoir violé la souveraineté de la Chine en envoyant des navires de guerre en mer de Chine méridionale.

Des navires de l’US Navy ont fait incursion dans les eaux territoriales chinoises en mer de Chine méridionale ce qui constitue une violation flagrante du droit international, a déclaré dimanche le porte-parole du ministre chinois de la Défense Wu Qian.

«Des bâtiments de guerre de la Marine américaine sont entrés dans les eaux des îles Xisha [nom chinois des îles Paracels, ndlr] sans la permission du gouvernement chinois. Les forces armées chinoises y ont dépêché des avions embarqués qui ont détecté les navires étrangers et les ont sommé de quitter ces eaux», a indiqué le porte-parole.

© AFP 2018 STR

Deux navires militaires US s’approchent d’îles litigieuses en mer de Chine du sud

Le représentant du ministère a qualifié les manœuvres des navires américains de «violation des lois chinoises et des normes internationales appropriées, de violation flagrante de la souveraineté territoriale de la Chine qui sape la confiance entre les forces armées des deux pays, ainsi que la paix et la stabilité dans cette zone de la mer».

Pékin a résolument protesté contre les actions des navires américains.

Les médias avaient précédemment annoncé que deux navires américains, le destroyerUSS Higgins et le croiseur USS Antietam, étaient passés à 12 milles nautiques des îles Paracels contestées, en mer de Chine méridionale, qui sont contrôlées par Pékin depuis 1974 et revendiquées par le Vietnam. Les navires ont mené des exercices près des îles Triton, Lincoln, Tree et Woody, d’après les médias.

La Chine et plusieurs pays de la région, notamment le Japon, le Vietnam, Brunei, la Malaisie et les Philippines, contestent les frontières maritimes et les zones de responsabilité en mers de Chine méridionale et orientale. La Chine estime que les Philippines et le Vietnam profitent du soutien des États-Unis pour faire monter la tension dans la région. Les États-Unis affirment que la Chine a créé au moins sept îles artificielles pour élargir ses eaux territoriales et qu’elle transforme ces îles en sites militaires. La Chine rejette les accusations américaines, indiquant que ses activités ont un caractère purement pacifique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.